L’huile de chanvre est avant tout connue pour ses vertus nutritives. Cependant, il semble que ses vertus cosmétiques soient de plus en plus vantées et reconnues. Des laboratoires cosmétiques de plus en plus nombreux mettent au point des produits de beauté à base de chanvre et l’on voit ainsi apparaitre dans le commerce des sérums, des baumes, des lotions et des crèmes qui affichent la feuille caractéristique du cannabis. Quelles sont les vertus cosmétiques du chanvre et comment sont fabriqués les produits de beauté qui en contiennent ?



Les produits cosmétiques au chanvre

Le chanvre peut être utilisé comme ingrédient cosmétique sous trois formes : sous forme d’huile de graines de chanvre vierge pressée à froid, sous forme d’eau de fleur de chanvre également appelée huile essentielle ou hydrolat ou sous forme d’huile à spectre complet. Dans le premier cas, le produit contiendra tous les phytonutriments que recèlent les graines mais aucun cannabinoïdes car celles-ci n’en contiennent pas. Dans le deuxième cas, le produit contiendra des terpènes (des molécules aromatiques et bioactives) mais toujours pas de cannabinoïdes car ceux-ci ne sont pas solubles dans l’eau et ne peuvent donc pas être distillés. En définitive, seuls les produits contenant de l’huile à spectre complet contiendront également des cannabinoïdes, dont le fameux CBD qui fait désormais fureur en cosmétique. Certains produits cosmétiques sont « enrichis en CBD », c’est-à-dire qu’ils sont fabriqués à partir d’isolats de CBD (CBD pur).

On trouve ainsi toute une gamme de produits divers contenant du chanvre sous une de ces formes : des crèmes hydratantes (Lord Jones), des crèmes anti-âge (Ildi Pekar), des masques (Kana Skincare), des exfoliants (CBD Skincare Co.), des huiles de massage (CBD For Life), des parfums (Herb Essentials), des savons (Cannuka), des sels de bain (Whoopi & Maya, la marque de l’actrice et humoriste Whoopi Goldberg), du dentifrice (Elixir), des shampooings (Emera) et même du maquillage : mascara (Milk Makeup), gloss (Saint Jane), fond de teint. En général, les soins à base de chanvre reflètent une philosophie de retour à la nature et se présentent comme des produits biologiques et écologiques.



Les vertus cosmétiques du chanvre

De manière générale, on prête à l’huile de chanvre des vertus hydratantes, raffermissantes et anti-oxydantes. Elle est également non comédogène et convient à tout type de peau. Ceci-dit, les vertus des différents produits dépendront de leur composition spécifique (ils sont en général mélangés avec d’autres ingrédients). S’ils contiennent de l’huile de graines de chanvre, ils seront alors riches en acides gras essentiels comme les Oméga-3, 6 et 9 ainsi qu’en autres acides gamma-linoléiques, acides aminés et vitamines (A,E,D). Ces huiles ont un profil gras proche du sébum produit naturellement par la peau et elles sont donc particulièrement efficaces pour reconstruire le film hydrolipidique. Les vertus des produits contenant de l’huile essentielle dépendront des terpènes que celle-ci contient. Certains terpènes comme le terpinolène ont des propriétés anti-oxydantes idéales pour les soins anti-âge, d’autres comme le β-caryophyllène ou le pinène ont des vertus anti-inflammatoires idéales pour les huiles de massage.

Pour ce qui est du CBD, il a été intégré comme ingrédient cosmétique dans la base de données de la commission européenne (CosIng)[1]sous les revendications d’antioxydant, anti-séborrhéique (empêche l’hypersécrétion de sébum), revitalisant et protecteur pour la peau. En tant que tel, c’est en effet un agent intéressant pour la fabrication de produits cosmétiques. Néanmoins, cette liste est non-officielle dans le sens où ces revendications ne sont pas reconnues comme véridiques et doivent être définitivement prouvées par la recherche. Cependant, les vertus analgésiques et anti-inflammatoires du CBD ont d’ores et déjà été démontrées. Cela en fait un ingrédient parfait pour les différentes huiles et baumes associés à la pratique sportive. C’est également une molécule intéressante pour combattre et soulager certains problèmes de peau liés à une inflammation de l’épiderme comme le psoriasis, l’eczéma ou l’acné.

Pour aller plus loin : le système endocannabinoïde cutané De récentes études pointent vers l’existence d’un système endocannabinoïde cutané[2] qui régule la prolifération, la différenciation et l’apoptose des cellules cutanées. A travers des récepteurs cannabinoïdes dits TRP, il serait impliqué dans des réactions de la peau comme la perception de la douleur, de la température, de la démangeaison ainsi que la régulation des follicules de poils, des taux de cytokines pro-inflammatoires et des glandes sébacées qui contrôle la production de sébuma[3]. Grâce à leur interaction avec les récepteurs cannabinoïdes, les phytocannabinoïdes peuvent constituer une piste de traitement dermatologique intéressante pour une variété de problème de peau (acné, eczéma, démangeaisons, inflammations, psoriasis, excèdent capillaire ou encore sclérose systémique et cancer de la peau).





[1] Source : Europa.eu
[2] Source : NCBI
[3] Source : NCBI


(c) 2019 - CBD


D'autres questions ?




Les Cannabinoïdes

CBD, THC, CBN, CBG : définitions et différences


Lire l'article

Que sont les Terpènes ?

Tout ce que vous devez savoir sur les terpènes


Lire l'article

Le CBD dans la Vape 

Les effets, les usages et les bonnes pratiques


Lire l'article

Le CBD dans les Huiles

Les effets, les usages et les bonnes pratiques


Lire l'article

La Loi

Tout sur la législation relative au CBD


Lire l'article